Centre de connaissances concernant l'utilisation des antibiotiques et l'antibiorésistance chez les animaux

Nouvelles

Nouvelles

  • by:
  • JUIN 22, 2015
  • Category: Evolution d'utilisation des antibiotiques chez les animaux en Belgique

COMMUNIQUE DE PRESSE
22 juin 2015

relatif à l’évolution de la consommation d’antibiotiques vétérinaires en Belgique en 2014


Les ventes totales d’antibiotiques vétérinaires ont affiché en 2014 une légère progression de 1,1%, exprimée en mg par kg de biomasse. Ce résultat contraste fortement avec la baisse constatée les deux années précédentes (à chaque fois environ -6,5 %). La hausse de la consommation en 2014 concerne tant les prémélanges médicamenteux aux antibiotiques que les autres antibiotiques. L’usage des antibiotiques les plus critiques pour la santé publique (les produits rouges) affiche une progression de 3,2 %.

AMCRA prend ces résultats très au sérieux et rappelle les objectifs 2020 auxquels tous les membres d’AMCRA ont souscrit (www.amcra.be). Pour aucun des objectifs (-50 % de la consommation totale d’ici 2020 ; -75 % de la consommation des antibiotiques les plus critiques pour la médecine humaine d’ici 2020 ; -50 % de la consommation des prémélanges médicamenteux aux antibiotiques d’ici 2017), la tendance visée pour 2014 n’a été respectée.

Ces résultats sont peut-être la conséquence d’une baisse de vigilance et d’un manque d’initiative de tous les acteurs concernés à propos du bon usage des antibiotiques. Une attention permanente pour la lutte contre l’antibiorésistance chez l’homme et l’animal est cruciale et le non-respect des objectifs AMCRA 2020 ne constitue pas une option.  

Les partenaires au sein d’AMCRA admettent que des actions et des investissements supplémentaires sont nécessaires pour générer une nouvelle baisse de l’usage des antibiotiques. Concrètement, cela signifie que : 

1. Le secteur agricole investira chaque année 800.000 € dans une base de données permettant d’enregistrer l’usage des antibiotiques dans tous les élevages belges. Ce système doit être opérationnel d’ici la fin de l’année 2016 pour tous les animaux producteurs de denrées alimentaires. Tous les acteurs du secteur collaboreront à ce système en lui fournissant des données.  Le système permettra aux éleveurs et aux vétérinaires de savoir quelle quantité d’antibiotiques ils ont utilisée et les gros utilisateurs/fournisseurs pourront être identifiés, puis incités activement à réduire leur consommation. Les données seront également mises à la disposition des autorités. 
 
2. Le secteur des aliments composés réalisera chaque année un benchmarking individuel des fabricants d’aliments médicamenteux (aux antibiotiques) concernant leur production. Via des entretiens individuels et en groupe avec les fabricants, les résultats seront évalués en vue d’atteindre l’objectif AMCRA d’ici 2017.  Le secteur soutient les initiatives légales européennes en vue d’interdire légalement l’usage préventif des aliments médicamenteux aux antibiotiques. 
 
3. L’Ordre des vétérinaires a récemment adapté son code déontologique conformément aux recommandations d’AMCRA, pour obliger les vétérinaires à toujours utiliser les antibiotiques de manière avisée et justifiée, en particulier pour ce qui concerne les produits les plus critiques pour la santé publique. 
 
4. pharma.be esquissera une campagne de sensibilisation pour appeler les utilisateurs finaux au bon usage des antibiotiques. À partir de septembre 2015, pharma.be mettra des modules d’e-learning à la disposition de ses membres, les entreprises pharmaceutiques, où de l’attention sera consacrée à l’importance du bon usage des antibiotiques.
 
5. L’Université de Gand s’engage à concevoir pour les différents secteurs des plans sanitaires d’exploitation, ainsi que des plans d’approche, qui doivent aider le vétérinaire de guidance à renforcer son rôle et sa responsabilité dans le cadre de l’usage correct et restrictif des antibiotiques. Il est important que cette mission sociale majeure puisse être accomplie en toute indépendance par le vétérinaire.  Par ailleurs, la formation du vétérinaire accordera une attention particulière au bon usage des antibiotiques, sur la base des recommandations d’AMCRA.
 
6. AMCRA applaudit le Groupe Colruyt, qui est le premier à intégrer dans ses cahiers des charges des directives liées à la réduction de l’usage des antibiotiques, et appelle le secteur de la distribution à encourager le bon usage des antibiotiques. Parallèlement, les producteurs qui réalisent des efforts supplémentaires de réduction des antibiotiques devraient être récompensés.  

En outre, AMCRA invite les autorités à soutenir les initiatives des secteurs, en :
 
1. dégageant les moyens nécessaires pour lancer une vaste campagne de sensibilisation et informer tous les acteurs de l’importance du bon usage des antibiotiques chez les animaux ;
 
2. ancrant dans la loi les conditions d’usage des antibiotiques vétérinaires, telles que préconisées par AMCRA ;
 
3. renforçant la relation un-un entre le vétérinaire et l’éleveur ;
 
4. excluant les antibiotiques vétérinaires des mécanismes de réduction de prix (e.a. les réductions temporaires) ; 
 
5. renforçant leur rôle de surveillance de tous les maillons de la chaîne concernant l’usage correct et restrictif des antibiotiques, afin d’identifier les abus et de les réduire. 

Une baisse significative et durable de la consommation d’antibiotiques dans les élevages s’impose. Les antibiotiques sont des médicaments précieux et souvent irremplaçables. Il est dans l’intérêt de l’homme et de l’animal d’éviter l’apparition de résistances. Un usage ciblé et responsable des antibiotiques est nécessaire dans cette optique. AMCRA invite chacun, avec l’aide de ses membres, à assumer ses responsabilités et à prendre rapidement des mesures. Nous ne pouvons plus nous permettre d’attendre. 

Les fondateurs et les bailleurs de fonds d’AMCRA sont les organisations agricoles (Boerenbond, Algemeen Boerensyndicaat et Fédération Wallonne de l’Agriculture), l'Association Professionnelle des Fabricants d’Aliments Composés pour Animaux (APFACA), l’association professionnelle de l’industrie pharmaceutique (pharma.be), la section néerlandophone du Conseil supérieur de l’Ordre des Médecins vétérinaires et la faculté de Médecine vétérinaire de l’Université de Gand. L’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) et l’Agence fédérale pour les médicaments et les produits de santé (AFMPS) soutiennent et participent au financement d’AMCRA. 


Pour plus d'informations:
Prof. dr. Jeroen Dewulf - Président du conseil d'administration AMCRA
Tel.: 09 264 75 43 - GSM : 0476 49 70 40
e-mail: jeroen.dewulf@ugent.be

Dr. Evelyne De Graef – coordinatrice AMCRA
Tel.: 09 264 75 47 - GSM : 0472 57 74 83 
E-mail : info@amcra.be ou evelyne.degraef@amcra.be

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Mesures pour une utilisation responsable des antibiotiques chez les pigeons voyageurs
Benchmarking et suivi de l'usage des antibiotique vétérinaires - Partie 2 : Vérérinaires