Centre de connaissances concernant l'utilisation des antibiotiques et l'antibiorésistance chez les animaux

Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

Semaine mondiale de sensibilisation pour un usage prudent des antibiotiques
  • novembre 18, 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE
18 novembre 2020

A l'occasion de la Semaine mondiale de sensibilisation pour un usage prudent des antibiotiques


Du 18 au 24 novembre 2020 se déroule la semaine mondiale de sensibilisation à l’usage prudent des antibiotiques. L’usage d’antibiotiques en médecine vétérinaire a fortement diminué ces dernières années. Néanmoins, une tendance alarmante est observée chez la volaille avec une augmentation de l’utilisation totale d’antibiotiques, y inclus d’antibiotiques critiques. Ceci va à l’encontre des objectifs déjà définis pour 2020 et des nouveaux objectifs pour 2024.

Enrégistrement usage antibiotiques
  • novembre 13, 2020

Nouveaux rapports de benchmarking pour les éleveurs de porcs et de veaux de boucherie


Les nouveaux rapports de benchmarking pour les éleveurs de porcs et de veaux de boucherie, qu’ils soient affiliés ou non à un cahier des charges, sont disponibles via l’application Sanitel-Med de l’AFMPS. Pour les éleveurs de porcs, le rapport de benchmarking couvre la période de juillet 2019 à juin 2020, et pour les éleveurs de veaux de boucherie, celle de juillet 2018 à juin 2020.

Résultats d'antibiorésistance ARSIA
  • novembre 13, 2020

Rapport de l’ARSIA sur les résultats d’antibiogrammes en 2019


L’ARSIA a publié dans son rapport « Antibiogrammes » les résultats des antibiogrammes qu’elle a réalisés en 2019. Elle souhaite ainsi rendre compte des évolutions dans l’apparition d’antibiorésistance chez les pathogènes les plus fréquemment isolés chez les bovins entre la période « 2014-2016 » et « 2017-2019 », à savoir Escherichia coli, Salmonella Typhimurium et S. Dublin, différentes Pasteurellaceae (Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica et Histophilus somni) et les principaux agents de la mammite (E. coli, Streptococcus uberis, S. dysgalactiae, S. agalactiae, S. aureus…).

rapport ESVAC
  • novembre 13, 2020

Dixième rapport sur la tendance d’utilisation des antibiotiques en médecine vétérinaire dans 31 pays européens


L’Agence européenne des Médicaments (EMA) a publié son 10e rapport sur les chiffres de vente en 2018 des antibiotiques pour animaux dans 31 pays membres de l’Union européenne (Rapport ESVAC). Ce rapport montre que la vente d’antibiotiques destinés à des animaux a baissé de plus de 34 % entre 2011 et 2018 en Europe. Cette forte diminution de la vente, entre autres des polymyxines (-70 %), est extrêmement positive. L’usage d’autres antibiotiques, classés par l’Organisation mondiale de la Santé comme antibiotiques d’importance critique parmi les plus prioritaires, montre également une baisse substantielle : – 24 % pour les céphalosporines de 3e et 4e générations, – 4 % pour les fluoroquinolones et – 74 % pour les autres quinolones (comme l’acide nalidixique).

BIOCHECK UGent
  • novembre 13, 2020

BIOCHECK UGent lance des modules d’apprentissage en ligne sur la biosécurité


L’amélioration de la biosécurité au sein de leur exploitation peut aider les éleveurs à utiliser moins d’antibiotiques. En effet, mieux vaut prévenir que guérir ! Vous souhaitez approfondir vos connaissances en biosécurité ? Vous vous demandez comment appliquer la biosécurité dans votre exploitation ?

Enrégistrement usage antibiotiques
  • novembre 13, 2020

Utilisation d’antibiotiques : le baromètre de Sanitel-Med



Chaque trimestre, l’AFMPS et AMCRA publient le « baromètre de l’utilisation d’antibiotiques » sur la base des enregistrements obligatoires dans Sanitel-Med. Le baromètre actuel montre les résultats du troisième trimestre 2018 (’18-Q3) au deuxième trimestre 2020 (’20-Q2). La tendance négative qui avait été observée durant les premiers mois de 2020 n’est malheureusement pas restée un phénomène temporaire. Les derniers résultats montrent en effet que l’utilisation totale d’antibiotiques enregistrée dans Sanitel-Med a augmenté pour les veaux de boucherie et la volaille et que chez cette dernière espèce, l’utilisation de fluoroquinolones a aussi été plus importante. L’utilisation de colistine a également augmenté chez la volaille, alors qu’elle continue à baisser chez les porcs et les veaux de boucherie. L’usage d’oxyde de zinc chez les porcs diminue, ce qui est positif vu l’arrêt de son utilisation planifié pour la fin de l’année 2020.

Cette évolution négative nécessite d’urgence un effort renouvelé des vétérinaires et des éleveurs pour l’inverser.

AMCRA roadshows
  • octobre 15, 2020

Séance d’information pour vétérinaires et éleveurs – filière porcine


Pour accompagner les éleveurs et les vétérinaires dans l’utilisation prudente des antibiotiques, un moment d’information spécifique à la filière porcine est organisé avec la participation d’orateurs de la Clinique Vétérinaire Universitaire Ruminants-Porcs de l’Université de Liège (Dr. Martine Laitat) et de l’ARSIA (Dr. Frédéric Smeets).

E-vadémécum
  • octobre 15, 2020

Vade-mecum d’AMCRA : révision de la thérapie antibiotique de la volaille en cas d’entérite bactérienne (dysbactériose/dysbiose)


L’entérite bactérienne est la principale indication chez la volaille pour laquelle des traitements antibactériens sont administrés. Les indications pour ce traitement ont récemment été adaptées dans le vade-mecum en ligne. Le rôle des antibiotiques dans cette pathologie n’est en effet pas univoque. D’autre part, l’administration de doses thérapeutiques d’antibiotiques peut déclencher un déséquilibre en perturbant le microbiote. C’est pourquoi une antibiothérapie n’est désormais recommandée qu’en cas d’inflammation sévère. Le degré de gravité se détermine avec un scoring macroscopique des intestins. Un score supérieur à 5 indique une entérite sévère.

Congrès sur l'AMR
  • octobre 15, 2020

Congrès d’automne sur l’usage des antibiotiques et l’antibiorésistance


Les congrès planifiés cet automne se dérouleront en ligne en raison de la crise de la Covid-19. Ils pourront donc être suivis en toute sécurité depuis chez soi ! Nous avons retenu deux congrès intéressants sur le thème des antibiotiques - leur utilisation et la résistance à leur égard.

Vetcompendium
  • octobre 15, 2020

Commandez dès maintenant votre exemplaire du Vetcompendium 2021


Chaque année, le Centre Belge d'Information Pharmacothérapeutique (CBIP, asbl) publie le Vetcompendium, qui fournit des informations pharmacothérapeutiques pour tous les médicaments vétérinaires commercialisés en Belgique. Depuis plus de 20 ans, ce répertoire est envoyé gratuitement aux vétérinaires et pharmaciens belges.
A partir de 2021, le Vetcompendium ne sera plus envoyé que sur demande aux vétérinaires et pharmaciens d'officine.

E-vadémécum
  • septembre 10, 2020

E-vademecum espèces porcs, volaille et bovins : des nouvelles lignes directrices sur l’échantillonnage sont maintenant en ligne !


Les vétérinaires peuvent dorénavant vérifier dans le cadre de leurs diagnostics d’affections bactériennes quels échantillons peuvent être pris et de quelle manière. Chaque indication pour les espèces porcs, volaille et bovins a été en effet dotée d’un volet supplémentaire qui l’explique clairement.

Résultats d'antibiorésistance DGZ
  • septembre 10, 2020

DGZ publie les résultats des déterminations de sensibilité des pathogènes les plus fréquents chez les porcs, les bovins et la volaille


Dierengezondheidszorg Vlaanderen a publié les résultats des antibiogrammes qu’ils ont effectués sur des souches bactériennes isolées chez des animaux cliniquement malades. On obtient ainsi un tableau du degré de résistance des souches cliniques à l’égard d’un éventail d’antibiotiques.

Sevrage des porcelets
  • septembre 10, 2020

Sevrer plus tard : que cela signifie-t-il pour l’éleveur de porcs ?


Le sevrage précoce (avant 24 jours) est décrit dans différentes études comme un important facteur de risque de la diarrhée de sevrage et donne lieu en conséquence à un usage plus élevé d’antibiotiques chez les jeunes porcelets sevrés. Pour réduire l’utilisation d’antibiotiques, il faut éviter les facteurs de risques, dont fait partie un trop jeune âge au sevrage.

Evolution d'utilisation des antibiotiques chez les animaux en Belgique
  • juin 22, 2020

COMMUNIQUE DE PRESSE
22 juin 2020

Lutte contre l´antibiorésistance en médecine vétérinaire en Belgique.


Une nette diminution de l’utilisation d’antibiotiques chez les animaux a été à nouveau enregistrée en 2019. Celle-ci se traduit également par la baisse de l’antibiorésistance.

project DISARM
  • mai 14, 2020

Le projet DISARM vous tient au courant !


Début 2019 démarrait le projet d’envergure DISARM - Disseminating Innovative Solutions for Antibiotic Resistance Management (diffusion de solutions novatrices pour la gestion de la résistance aux antibiotiques) sous la direction de l’Institut flamand pour l’agriculture, la pêche et la recherche en alimentation (Instituut voor Landbouw, Visserij en VoedingsOnderzoek - ILVO). Quinze partenaires, issus de 19 pays différents, sont impliqués dans le projet et collaborent au développement des connaissances et des outils nécessaires pour parvenir en pratique à une diminution de l’usage d’antibiotiques.


Le mois passé, DISARM a publié son troisième bulletin d’information sur ses activités.

Avis sur l'utilisation d'antibiotiques chez les chevaux
  • mars 12, 2020

Avis « Surveillance et utilisation des antibiotiques, y compris de ceux d’importance critique, chez les chevaux »


L’usage des céphalosporines de 3e et 4e générations et des fluoroquinolones chez les animaux producteurs de denrées alimentaires (sauf chez le cheval) est soumis depuis 2016 à des conditions, décrites dans l’arrêté royal du 21 juillet 2016 (articles 66 à 69). Dans le cas d’un élargissement de cet AR aux chevaux (qu’ils soient producteurs ou non de denrées alimentaires), il faut veiller à tenir compte des particularités de cette espèce par rapport aux antibiotiques.

Outil « Nearly Real Time »
  • mars 12, 2020

L'utilisation d’antibiotiques presque en temps réel est disponible maintenant pour les éleveurs du secteur porcin


Depuis le 24 février dernier, les éleveurs de porcs affiliés au cahier des charges Certus ont accès au rapportage de leur utilisation d’antibiotiques presque en temps réel (« Nearly Real Time - NRT »). Cet outil de rapportage NRT a été conçu par le Registre AB en collaboration avec l’unité d’analyse des données d’AMCRA. Son but est de permettre à l’éleveur d’évaluer à tout moment son utilisation d’antibiotiques.
Les gros utilisateurs d’antibiotiques affiliés à Certus sont obligés d’élaborer un plan d’action s’ils ont reçu un rapport périodique P2 ou P4 « rouge ». Les rapports d’exploitation périodiques statiques restent donc la référence pour la réalisation d’un plan d’action. L’outil NRT est une aide pour pouvoir consulter à chaque instant son utilisation d’antibiotiques.

Cahier de charge Belplume
  • février 11, 2020

Belplume met en place de nouvelles mesures pour suivre les gros consommateurs d’antibiotiques


À partir du 1er mars 2020, Belplume mettra en œuvre de nouvelles mesures via tous ses cahiers des charges (reproduction, poules pondeuses d’élevage, poules pondeuses et poulets de chair). Les éleveurs de volaille affiliés au label seront de ce fait obligés d’établir un plan d’action si le rapport P4 les identifie comme éleveurs « rouges ». Le rapport 2019P4 montre la consommation d’antibiotiques de toute l’année 2019. Si par son utilisation d’antibiotiques durant cette année, l’éleveur se retrouve parmi les 10 % des plus gros consommateurs, il devra rédiger un plan d’action avec son vétérinaire d’exploitation.

Pour obtenir plus d’informations sur les nouvelles mesures de Belplume, veuillez contacter info@belplume.be.

Utilisation d’antibiotiques chez les vaches laitières
  • février 11, 2020

Réduire la consommation d’antibiotiques : les trois étapes de la M-team !


La dernière M-news de la M-team de l’Université de Gand aborde trois manières de faire baisser l’utilisation d’antibiotiques dans une exploitation de bétail laitier.

« Si nous voulons donner suite à l’appel de la société pour utiliser moins d’antibiotiques, nous devons nous concentrer sur la santé du pis ! », explique l’équipe. Dans un élevage flamand moyen de vaches laitières, environ 70 % de tous les antibiotiques sont utilisés pour prévenir ou traiter la mammite.

Roadshows d'AMCRA
  • février 11, 2020

Comment utiliser moins d’antibiotiques dans les élevages porcins ?


La problématique des antibiotiques est toujours aussi actuelle ! La réduction de l’utilisation d’antibiotiques et de l’antibiorésistance demande de grands efforts de la part des éleveurs et des vétérinaires. Elle exige un management adapté : une autre de façon d’aborder toutes les facettes de la gestion de l’exploitation. Il faut plus viser sur la prévention et n’entamer de traitement antibiotique que lorsqu’il s’impose. Ces dernières années, différents outils ont été mis à la disposition du secteur pour l’aider à atteindre ces objectifs.

Pour aider les éleveurs et leurs vétérinaires à se familiariser avec ces outils et à investir dans la prévention, AMCRA, l’AFSCA, l’AFMPS et la FWA ont organisé des roadshows.

Roadshows d'AMCRA
  • janvier 16, 2020

Rappel : Roadshows pour vétérinaires et éleveurs du secteur bovin


Plusieurs sessions d’informations à l’attention des vétérinaires et des éleveurs du secteur bovin sont organisées en Wallonie dans les prochaines semaines. Ces roadshows sont organisés par l’AMCRA en collaboration avec l’AFSCA, l’AFMPS et la FWA. Le roadshow vise à familiariser les vétérinaires et les éleveurs avec le benchmarking réalisé respectivement sur la base de la prescription/fourniture et la consommation d’antibiotiques en élevage. L’accent est posé sur la biosécurité, la prévention avec des présentations techniques spécifiques au secteur bovin laitier et de la viande.

Traitement stratégique des mammites
  • décembre 17, 2019

Nouvelle approche d’un vieux problème : le traitement stratégique de la mammite clinique


La mammite représente actuellement une des trois causes principales de la réforme précoce des vaches laitières. Cette infection provoquée principalement par des bactéries entraîne stress et frustration chez l’éleveur. En outre, la mammite est associée à une perte d’appétit, un bien-être animal amoindri et une utilisation accrue d’antibiotiques. Cet article traite de la stratégie de traitement des mammites cliniques modérées, stratégie induisant une diminution de l’usage global d’antibiotiques chez les vaches laitières.

Nouvel avis AMCRA!
  • décembre 17, 2019

AMCRA a rédigé un avis sur l’usage chez les animaux d’antibiotiques autorisés pour les humains


L’usage chez les animaux non producteurs de denrées alimentaires d’antibiotiques autorisés pour les humains est possible via l’application du système de la cascade, si aucun autre médicament à destination animale n’est autorisé en Belgique pour le traitement d’une infection bactérienne chez l’espèce animale concernée ou chez une autre espèce animale. L’AMCRA publie un avis formulant des recommandations précises. Leur objectif est de limiter les recours non justifiés aux antibiotiques autorisés pour les humains en fixant les conditions exceptionnelles dans lesquelles leur usage est permis. L’avis contient également des recommandations spécifiques relatives à l’enregistrement et au contrôle de l’usage de ces antibiotiques.

Conditions d'utilisation des antibiotiques d’importance critique
  • octobre 8, 2019

AMCRA demande instamment de n’utiliser les fluroquinolones et les céphalosporines de 3e et 4e générations, des antibiotiques d’importance critique pour les animaux et les humains, qu’avec la plus grande prudence et ce, en permanence


Les pouvoirs publics concernés, l’AFSCA et l’AFMPS, ont appelé au début de ce mois à utiliser les antibiotiques d'importance critique avec la même prudence qu’avant la suppression des articles 65 à 70 et de l’annexe IV de l’arrêté royal du 21 juillet 2016. Cependant, cette suppression est provisoire. La Belgique n’ayant pas signalé à l’Union européenne la restriction d’utilisation de médicaments autorisés prévue dans l’AR, le Conseil d’État a dû annuler ces articles et l’annexe, mais la restriction ayant désormais été notifiée à l’UE, ils seront rétablis via un AR de modification avant fin 2019.

Usage des antibiotiques chez les pigeons voyageurs
  • juillet 15, 2019

AMCRA a rédigé un avis pour l’application de mesures favorisant un usage responsable des antibiotiques chez les pigeons voyageurs


Cet avis décrit l’usage des antibiotiques dans le secteur des pigeons voyageurs et des risques qui lui sont associés pour l’animal et pour l’homme et attire l’attention sur cette problématique. Il aborde également les mesures qui peuvent être prises pour favoriser un usage responsable des antibiotiques chez ces pigeons. Avec cet avis, AMCRA souhaite souligner l’importance de l’utilisation justifiée des antibiotiques chez tous les animaux.

Le traitement sélectif au tarissement
  • juillet 15, 2019

Le tarissement sélectif, c’est possible !


La M-team et l’unité de recherche sur la mammite et la qualité du lait de l’Université de Gand ont mis au point un outil pour le traitement sélectif au tarissement (« Selectieve Droogzettherapie tool - SDZT »). Cet outil doit permettre aux éleveurs de bétail laitier et à leur vétérinaire de vérifier si l’exploitation remplit les conditions pour démarrer le tarissement sélectif. Ils peuvent ensuite identifier les vaches qui peuvent être taries sans antibiotiques grâce à une feuille de route soigneusement établie.

Usage colistine
  • mai 28, 2019

La Belgian Feed Association (BFA) supprime la colistine des aliments médicamenteux


Le conseil d’administration de la Belgian Feed Association (BFA) a décidé de compléter sa politique des antibiotiques d’une nouvelle mesure. La BFA lance un avis et appelle ses membres fabricants d’aliments composés à ne plus mettre de PROMYCINE dans les aliments médicamenteux à partir du 1er mai 2019. La Promycine est actuellement en Belgique l’unique produit autorisé contenant de la colistine, seul antibiotique utilisé pour les animaux producteurs de denrées alimentaires faisant partie de la classe d’antibiotiques des polymixines. Ces dernières ont toutefois été classées en 2017 par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) parmi les « antibiotiques d’importance critique à priorité majeure pour la médecine humaine », ce qui impose une contrainte par rapport à leur utilisation chez les animaux.

OIE
  • mai 28, 2019

OMS : 6e révision de la liste « Antibiotiques d’importance critique pour la médecine humaine » !


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a défini des critères permettant de classifier les antibiotiques en fonction de leur importance pour la santé publique. Ce classement a pour objectif d’assurer un usage circonspect des antibiotiques en médecine animale et humaine. En mai 2019, l’OMS a publié la 6e révision de sa liste d’« Antibiotiques d’importance critique pour la médecine humaine ».

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Surveillance et utilisation des antibiotiques, y compris de ceux d’importance critique, chez les chevaux - État des lieux et recommandations pour l’avenir
Utilisation d'antimicrobiens à usage humain chez les animaux