Centre de connaissances concernant l'utilisation des antibiotiques et l'antibiorésistance chez les animaux

Volaille

  • by:
  • septembre 12, 2019
  • Category: Résidus d’antibiotiques

Amélioration de la méthode de détection de résidus antibiotiques dans le lait et la viande


L’Institut flamand pour la recherche en agriculture et en pêche (ILVO- Instituut voor Landbouw- en Visserijonderzoek) et l’université de Gand (UGent) ont mis au point une méthode d’analyse des résidus d’antibiotiques dans la viande et le lait, qui est plus rapide, meilleure marché et au moins aussi facile à mettre en oeuvre et fiable que celles existant déjà. Dans sa recherche de doctorat, le chercheur Geert Van Royen d’ILVO a obtenu des résultats particulièrement remarquables dans la phase de purification : il a développé une méthode de purification à l’aide de polymères « préprogrammés » (polymères à empreinte moléculaire ou PEM). « C’est un bon tremplin vers un détecteur d’antibiotiques, qui exécutera toutes les phases d’analyse d’un seul mouvement et donnera immédiatement les concentrations de résidus d’antibiotiques. » Tout le monde est aujourd’hui convaincu qu’il faut continuer à réduire l’usage d’antibiotiques chez les humains et les animaux, aussi est-il important de pouvoir disposer d’outils puissants et tout-à-fait abordables.

De plus amples informations (en néerlandais) sont disponibles sur le site de l’ILVO.

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Surveillance et utilisation des antibiotiques, y compris de ceux d’importance critique, chez les chevaux - État des lieux et recommandations pour l’avenir
Utilisation d'antimicrobiens à usage humain chez les animaux