Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

  • by:
  • décembre 1, 2020
  • Category: plan en 10 étapes de VEPEK

VEPEK dévoile son plan en 10 étapes pour réduire l’usage des antibiotiques


Le Verbond voor Pluimvee, Eieren en Konijnen vzw (VEPEK) est une organisation interprofessionnelle regroupant les différents acteurs de la filière avicole et cunicole. À l'occasion de la semaine internationale de sensibilisation au bon usage des antibiotiques, VEPEK a publié un communiqué de presse relatif à son nouveau plan ambitieux de réduction en dix points. L'objectif est de parvenir à une nouvelle réduction de l'utilisation des antibiotiques.

L'utilisation d’antibiotiques dans les élevages est un thème sociétal important. Ces dernières années, les différents acteurs de la filière avicole ont réalisé des efforts considérables pour réduire l'utilisation des antibiotiques de manière judicieuse. Les derniers résultats du Baromètre ont toutefois montré une inversion de la tendance à la baisse, avec même une augmentation de l'usage des antibiotiques chez les volailles. VEPEK, l'organisation qui regroupe tous les acteurs de la filière avicole, a donc élaboré un plan d'action pour générer une nouvelle baisse de consommation.

Au printemps, un groupe de travail a été mis en place au sein de l’asbl VEPEK, mettant l’accent sur l'utilisation des antibiotiques dans le secteur de la volaille. Ce groupe de travail représente les couvoirs, les éleveurs de volailles, les fabricants d'aliments composés, les abattoirs de volailles et les vétérinaires. L'intention était de définir différents points d'action et des mesures complémentaires afin que la filière avicole puisse également apporter sa pierre à la réalisation des objectifs AMCRA 2024.

Les résultats de ce groupe de travail fructueux ont conduit à un plan ambitieux  de réduction en dix points :

  • Communication améliorée tout au long de la filière ;
  • Vigilance accrue pour réduire l’antibiorésistance à travers un meilleur suivi de la qualité de l'eau lors de l'administration de médicaments par l'intermédiaire de l'eau de boisson et pour éviter les résidus dans les canalisations d'eau de boisson ;
  • Attention particulière pour l’installation des poussins d'un jour dans l’étable ;
  • Importance de la bonne santé intestinale, avec l’élaboration d’un outil de soutien pour décider si un traitement est nécessaire ou non ;
  • Rédaction de rapports d'abattage uniformes révélant le statut sanitaire de l'exploitation avicole ;
  • Introduction d'un passeport pour les poussins contenant des informations pertinentes sur leur origine, afin que l'éleveur et le vétérinaire de l'exploitation puissent prodiguer aux poussins des soins appropriés ;
  • Suivi strict des gros consommateurs avec un inventaire obligatoire des problèmes et une implication globale de l'éleveur, du vétérinaire, du gestionnaire du couvoir et du fabricant d'aliments pour animaux ;
  • Focalisation sur les utilisateurs à surveiller grâce à la mise en place d'un plan de suivi élaboré avec le vétérinaire de l'exploitation ;
  • Intervention d'un coach pour les exploitations à problèmes qui consomment trop d'antibiotiques de manière répétée ;
  • Sensibilisation et formation des différents acteurs.

Ce plan en dix points sera traduit en actions concrètes qui seront mises d’application par le cahier des charges Belplume à partir de 2021. 

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Surveillance et utilisation des antibiotiques, y compris de ceux d’importance critique, chez les chevaux - État des lieux et recommandations pour l’avenir
Utilisation d'antimicrobiens à usage humain chez les animaux