Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

  • by:
  • février 8, 2021
  • Category: Avis

Nouvel avis d’AMCRA : « Mesures pour un bon usage des antibiotiques lors d’un traitement de groupe des porcs »


Des traitements de groupe avec des antibiotiques sont fréquemment administrés chez les porcs, principalement chez les porcelets sevrés et les porcs d’engraissement. Le secteur porcin s’est par ailleurs engagé, avec le choix d’objectifs de réduction qui lui sont propres, à poursuivre la diminution de son utilisation d’antibiotiques. Un groupe de travail d’AMCRA a également réfléchi aux mesures favorisant une diminution de l’utilisation d’antibiotiques chez les groupes d’animaux.

En bref, voici les recommandations du groupe de travail pour diminuer l’usage d’antibiotiques dans des groupes de porcs :

  1. Le point de départ est un traitement individuel
  2. Lorsque certaines affections sont récurrentes et conduisent à une utilisation systématique d’antibiotiques dans un groupe, il faut engager des mesures préventives
  3. Dans tous les cas, un examen clinique doit être effectué avant tout traitement antibiotique
  4. En complément de l’examen clinique, il faut prélever un échantillon pour le soumettre à une analyse de laboratoire (bactériologie (isolement ou PCR), sérologie), suivie d’un test de sensibilité(1, 2)
    • dans les élevages qui sont des UTILISATEURS EN ZONE D’ALARME pour une ou plusieurs catégories animales
    • dans les élevages où un traitement antibiotique a été administré plus d’une fois pour un même diagnostic clinique(3) dans un même groupe d’animaux ou dans des cycles successifs.

(1)    Les résultats d’un test de sensibilité de l’espèce de bactérie testée sont valables pour la catégorie animale dont provient la souche testée, et ce pendant 6 mois.

(2)    En l’absence de résultats à un test de sensibilité aux antibactériens, le vétérinaire fera un choix responsable d’une substance antibactérienne en se basant à la fois sur le vade-mecum d’AMCRA et sur des résultats de tests de sensibilité antibactérienne des germes pathogènes de porcs, comme ceux publiés chaque année par DGZ.

(3)    Par « diagnostic clinique », on entend un diagnostic basé sur un examen clinique d’animaux vivants ou l’autopsie d’animaux morts.


Les éleveurs et les vétérinaires doivent mettre en œuvre les bonnes pratiques relatives à la préparation, la conservation et l’application des produits antibactériens dans l’eau d’abreuvement ou la nourriture dans l’exploitation. Cela doit garantir une bonne homogénéité et la stabilité des substances antibactériennes dans l’eau d’abreuvement et la nourriture et diminuer le risque de résidus de produits antibactériens dans le système d’abreuvement et de nourriture.

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Utilisation raisonnée des antibiotiques au tarissement chez la vache laitière en Belgique
Mesures pour un bon usage des antibiotiques lors d'un traitement de groupe des porcs