Centre de connaissances concernant l'utilisation des antibiotiques et l'antibiorésistance chez les animaux

Nouvelles récentes

Nouvelles récentes

  • by:
  • octobre 8, 2019
  • Category: Conditions d'utilisation des antibiotiques d’importance critique

AMCRA demande instamment de n’utiliser les fluroquinolones et les céphalosporines de 3e et 4e générations, des antibiotiques d’importance critique pour les animaux et les humains, qu’avec la plus grande prudence et ce, en permanence


Les pouvoirs publics concernés, l’AFSCA et l’AFMPS, ont appelé au début de ce mois à utiliser les antibiotiques d'importance critique avec la même prudence qu’avant la suppression des articles 65 à 70 et de l’annexe IV de l’arrêté royal du 21 juillet 2016. Cependant, cette suppression est provisoire. La Belgique n’ayant pas signalé à l’Union européenne la restriction d’utilisation de médicaments autorisés prévue dans l’AR, le Conseil d’État a dû annuler ces articles et l’annexe, mais la restriction ayant désormais été notifiée à l’UE, ils seront rétablis via un AR de modification avant fin 2019.

AMCRA insiste en outre sur l’engagement des secteurs de diminuer l’utilisation des antibiotiques d'importance critique de 75 % par rapport à l’année de référence 2011. Cet engagement a été pris dans la Convention « Antibiotiques » (1) et correspond donc à une responsabilité des autorités fédérales compétentes, d’AMCRA, des organisations sectorielles pharma.be, ABS, Boerenbond, FWA, BFA, des associations de vétérinaires UPV et VDV, des organisations de santé animale DGZ en ARSIA et des gestionnaires de cahiers des charges Belbeef, Belplume, Belpork, BVK, Codiplan ainsi que des groupes de travail interprofessionnels IKM/QFL/QMK. Il est donc de la responsabilité de tous les acteurs de terrain de veiller à ce que les antibiotiques d'importance critique continuent à être utilisés avec la plus grande précaution. La décision d’utilisation de ces antibiotiques doit être assujettie au respect des conditions décrites par AMCRA, à savoir une consultation du vétérinaire, une prise d’échantillon, l’isolement de l’agent responsable de l’infection en laboratoire, l’exécution d’un test de sensibilité qui montre que seul un antibiotique d’importance critique est efficace in vitro contre la souche bactérienne isolée (7 antibiotiques de 5 classes d’antibiotiques ne faisant pas partie des classes d’antibiotiques d’importance critique doivent être testés).

Ces conditions d’utilisation sont également décrites dans la plupart des cahiers des charges des éleveurs de porcs, volaille et bovins. Elles doivent donc être respectées dans la majorité des exploitations belges.

AMCRA demande avec insistance à tous les acteurs concernés de poursuivre les bonnes pratiques qu’ils appliquent déjà pour diminuer l’usage d’antibiotiques d'importance critique. Les bons résultats que les secteurs impliqués ont déjà enregistrés ces deux dernières années doivent les encourager à continuer à respecter les engagements pris dans la lutte contre l’antibiorésistance.


[1] Convention entre les autorités fédérales et tous les secteurs partenaires impliqués concernant la réduction de l’usage des antibiotiques dans le secteur animal

Amcra logo français
Centre de connaissance concernant l'utilisation et les résistances des antibiotiques chez les animaux

Avis récents

Mesures pour une utilisation responsable des antibiotiques chez les pigeons voyageurs
Benchmarking et suivi de l'usage des antibiotique vétérinaires - Partie 2 : Vérérinaires