Prix AMCRA pour un travail de fin d’étude à l’université de Gand

Cette année, l’AMCRA a attribué un prix (d’une valeur de € 1000) pour le meilleur travail de fin d’étude à la faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Gand. Le prix a été attribué à l’étudiante Jade Bokma pour le travail intitulé : « Facteurs de risque associés à l’utilisation des antibiotiques chez les veaux d’engraissement ». La première partie du travail a été consacrée à une révision de la littérature scientifique concernant les facteurs de risque associés à l’utilisation de et à la résistance aux antibiotiques chez les animaux producteurs de denrées alimentaires. La deuxième partie présentait les résultats d’un travail original sur l’utilisation des antibiotiques chez les veaux d’engraissement.         

Le travail de Jade Bokma, basé sur une étude rétrospective longitudinale avec des données issues de 78 fermes de veaux d’engraissement situées en Flandre, montre l’évolution de l’utilisation des antibiotiques dans la population étudiée au cours de la période 2014-2016. La quantité, le type d’antibiotiques et la voie d’administration (orale ou parentérale) ont fait l’objet du suivi, avec un focus sur les facteurs de risque associés. La quantité totale d’antibiotiques utilisés était inférieure à celle mesurée dans la période 2007-2009. La plupart des antibiotiques étaient concernés par cette réduction, à l’exception des macrolides à long durée, la doxycycline et les aminosides. Une diminution dans l’usage des antibiotiques critiques (fluoroquinolones et céphalosporines de 3ème et 4ème génération) et de la colistine ont été observé. L’année, la race, l’intégration et le mois au début du cycle productif ont été identifiés comme des facteurs de risque indépendants et associés à l’utilisation des antibiotiques. L’utilisation plus élevée d’antibiotiques chez les veaux de race Holstein Friesian par rapport aux Blanc-Bleu Belge a été observée et plusieurs hypothèses ont été avancées afin d’expliquer cette différence.   

A côté des observations concernant l’évolution de l’antibiothérapie dans la population étudiée, le travail de Jade Bokma est un exemple de l’importance de l’enregistrement des données d’utilisation des antibiotiques dans une base de données nationale, afin de mettre en place des mesures spécifiques ayant pour objectif une utilisation raisonnée et durable des antibiotiques.